Ma petite Reine

Ma petite Reine dans Portraits de famille tantereineblog

Ma petite (tante) Reine s’en est allée ce dimanche. Elle aurait fêté ses 105 printemps en avril prochain car si elle est morte de vieillesse paisiblement, elle était toujours jeune d’esprit. Je vous l’avais présentée à l’occasion de son centenaire dans un billet en date du 6 avril 2008.
C’était la sœur de ma chère maman. Ces deux normandes n’avaient pas le même caractère. Est-ce le soleil méditerranéen d’Alger, de Marseille puis de Sète qui l’avait rendu gaie et exubérante, mais mes visites au pied du Mont Saint-Clair respiraient toujours la joie de vivre.
Les images de jours heureux défilent dans ma tête : Brassens, le petit port de la Pointe Courte, les bourrides de baudroie et les encornets farcis au bord de l’étang de Thau, une bonne tielle épicée, les baignades à la plage de la Corniche, les tournois de joutes, les matches aux Métairies avec le plus du tout invincible Football Club de Sète ….
En hommage, je vous offre à écouter une merveilleuse chanson de Linda Lemay :

Image de prévisualisation YouTube

Samedi prochain, à quelques pas de la tombe de l’ami Georges Brassens et du musée qui lui est consacré, je te rendrai une ultime visite, chère petite tante.

« Pauvres cendres de conséquence,
Vous envierez un peu l’éternelle estivante,
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances. »

Publié dans : Portraits de famille |le 5 février, 2013 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 17 février, 2013 à 22:50 Françoise écrit:

    Beaucoup d’émotion dans ce court billet, Jean-Michel. J’en ai eu les larmes aux yeux pour tant de raisons : des souvenirs qui reviennent… ne serait-ce qu’une soirée avec Linda Lemay qui avait interprété cette chanson et tant d’autres : la cabane au bord de l’étang de Thau, ma grand-mère et les mots de Brassens : Supplique pour être enterré… Moi, je suis crématiste, c’était une idée de ma mémé préférée qui ne cessait de répéter :  » la terre c’est pour les vivants, pas pour les morts ».
    Les visites peuvent se faire par la pensée aussi.

    Bonne fin de journée, Jean-Michel.
    Show must go on, diraient certains.
    Amitiés.

    Répondre

Laisser un commentaire

CLASSE BRANCHEE | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dysharmonik