Archive pour le 6 juillet, 2010

Le grand « footoir » (suite et j’espère fin!)

footoircharliehebdoblog.jpg

Je croyais qu’on en avait fini avec le grand « footoir » déclenché par le rappel d’Anelka à Chelsea, dans le même quartier de Londres où, à quelques heures près, notre président rendait hommage au général de Gaulle à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de son appel du 18 juin refusant la capitulation de la France contre l’envahisseur nazi. Imaginons que Lloris et Mandanda, nos gardiens de but, fussent aussi insolents, nous aurions eu droit au rappel des deux goals !!! (voir billet du 24 juin 2010)
Au lieu de cela, l’honteuse farce s’est poursuivie avec l’audition des terroristes Domenech et Escalette à l’Assemblée nationale. Quelles pitoyables images tournées furtivement entre deux portes et relayées en ouverture des journaux télévisés !
Loin de la solennité de l’hémicycle, une salle exiguë aux murs jaunâtres, la lumière artificielle des néons, un désordre indescriptible de tables et de chaises, le tumulte des humiliateurs, les patrons, les petits chefs, les chefs de l’État, des parlementaires qui immortalisent le moment avec les mêmes portables dont ils fustigent l’utilisation scandaleuse quand ils se font piéger, le crépitement des flashes des journalistes éblouissant les deux accusés comme hébétés devant l’ampleur de l’événement … De quel crime sont-ils accusés ? Que faisait-il là Jean-François Copé, futur candidat à la présidence … de la fédération française de football ?! Je vous jure, j’ai cru revenir à cet instant, le 25 décembre 1989 avec les images en quasi direct du procès expéditif du couple Ceauşescu rendu par un tribunal d’exception auto-proclamé ! Domenech et Escalette, disparaissant par une porte dérobée, n’échapperont pas à la mort … médiatique.
« Hé, les mecs ! Secouez-vous ! Pleurez pas comme ça ! C’est que du foot ! Juste un jeu ! Un jeu où qu’on donne des coups de pied dans la baballe ! C’est pas juin 40, quand même ! Les chars des Boches ne sont pas à Paris ; ils ont bien tort d’ailleurs, les Boches. Tel qu’elle a le moral, la France, ils fonçaient jusqu’à Biarritz en cueillant des cerises, mais bon tant pis. » Pour compléter l’incitation de Cavanna dans sa chronique de Charlie Hebdo, à garder raison, oui mais ils vont peut-être gagner la Coupe du Monde, les Allemands.
Et maintenant, vive les vacances ! D’ailleurs, le « Pas d’Escalette » pour moi, c’est lorsqu’ au bout du plateau du Larzac, je plonge vers la « grande bleue » !

Publié dans:Non classé |on 6 juillet, 2010 |2 Commentaires »

Pas à la marge.... juste au... | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Dysharmonik